Aïcha : La parole claire sur l’innocence de la mère des croyants – Leçons tirées de la calomnie

4,00 

Le Noble Coran nous révèle dans la sourate “An-Nûr”, le récit en détail de la calomnie dont fut victime Aïcha et proclame l’innocence de celle çi -qu’Allah l’agrée” suite à ce qu’elle a enduré comme injustices et préjudices moraux.

Cet événement fut révélateur du mérite de ‘Â’icha. En effet, Allah l’a innocenté de cette calomnie avec des versets qui sont et seront lus jusqu’au jour de la résurrection; versets par la lecture desquels les musulmans adorent leur Seigneur:

(Ceux qui sont venus avec la calomnie sont un groupe d’entre vous) [An-Nûr:11]. Ainsi le rang d’Â’icha – qu’Allah l’agrée – devint d’autant plus éminent du fait qu’Allah Lui même a déclaré son innocence.

Cette épreuve a confirmé l’obligation de s’assurer de la véracité des paroles avant de les propager et ce,afin de ne pas proférer de mensonges,de commettre une injustice en devenant l’une des causes de la propagation de rumeurs . À ce propos, Allah dit : (Et pourquoi vous n’avez pas dit, lorsque vous l’avez entendu: Nous ne devons pas en parler. Gloire à Toi [ô Allah]. C’est une énorme calomnie) [An-Nûr:16]

Ajouter aux favoris
Ajouter aux favoris
Catégories : , ,
Panier
Retour en haut